Le Carabe, chasseur de pucerons…

👉Voici un insecte auxiliaire des plus intéressants dans le jardinage naturel et la permaculture : le carabe.

Les carabes appartiennent à l’ordre des coléoptères et remplissent une fonction écologique essentielle qui consiste à contrôler d’autres espèces d’insectes et d’animaux (on dit qu’ils sont zoophages). Si vous constatez la présence de carabes ou larves de carabes dans votre jardin, sachez que c’est un très bon signe écologique, indiquant un bon équilibre dans la biodiversité de votre environnement.

😋De quoi se nourrit le carabe ?

Que ce soit au stade larvaire ou au stade adulte, les carabes sont de grands prédateurs naturels de limaces et de pucerons mais pas seulement, elles dévorent également les chenilles, les escargots, les larves de taupin ou les nématodes et bien d’autres encore et même certains que nous cherchons pourtant à favoriser que sont les vers de terre. Dans la nature, il n’y a pas de « bons » ou « mauvais ».

Les carabes sont également la proie à d’autres espèces dont certains oiseaux, les grenouilles, crapauds et bien d’autres espèces vivants dans les zones humides mais aussi les hérissons qui eux aussi sont de précieux alliés au jardin.

💫Ils ont un cycle de vie de trois ans.

Il existe bien entendu différentes espèces avec des périodes de reproduction, cycle de développement différents soit : ceux qui se reproduisent au début du printemps avec une « arrivé à maturité » durant l’été et ceux qui se reproduisent à l’automne donnant naissance aux carabes adultes aux printemps suivants. Pour les espèces printanières, après avoir hiberné sous des bois en décomposition, des tas de feuilles mortes ou autres. La femelle pond alors ses oeufs dans un sol humide.

Ces derniers vont mettre une dizaine de jour pour éclore et « donner naissance » aux larves qui vont être de grandes prédatrices comme expliqué dans la partie précédente. Les larves de carabes vont connaitre deux mues successives (Celles d’automne vont réduire leur métabolisme durant ces phases, c’est qu’on appel une diapause) avant de se nymphoser en carabes adultes qui vont, eux aussi, devenir de grands prédateurs nocturnes, tout en passant leur journée au frais, au pieds de haies, sous des planches de bois ou encore des pierres etc …

👀Il y a une multitude d’espèces et sous-espèces de carabes.

Certaines vont être plus présentes dans certaines régions et climats :

– Le carabe des bois (Carabus nemoralis) est probablement l’une des espèces les plus connu et qui s’adapte à divers environnement. Vous pouvez en trouver dans votre jardin, mais aussi en forêt, en altitude, etc.

– Le carabe doré (Carabus Auratus).

🙏Comment attirer le carabe au jardin ?

– La première chose pour voir des carabes s’installer dans votre jardin est qu’il faut obligatoirement la présence de leur mets préféré car, sans source de nourriture, ils n’auront aucun intérêt à venir s’installer chez vous. Ils ont besoin non seulement des conditions (habitat) qui vont les favoriser mais aussi de quoi se nourrir.

– L’installation de zone naturelle sauvage où se développe une flore spontanée permet de favoriser la venue de nombreuses espèces dont les carabes.

– Les haies sont également un moyens efficace de les favoriser à conditions de laisser au sol une couverture organique qui facilitera leur hibernation mais aussi sera un abri de choix durant la journée. Laisser alors des branches et du bois se décomposer dans un coin du jardin aura un effet bénéfique pour ces insectes.

– Également, le non-travail du sol évitera de perturber et détruire une certaine faune du sol dont les pontes de carabes.

– A cela s’ajoute bien entendu, de laisser venir toute forme de vie qu’elles soient considérées comme nuisibles ou auxiliaires. C’est dans la diversité des espèces que réside un juste équilibre et que dame nature peut se réguler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d\'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d\'analyser notre trafic. Lisez notre politique sur les cookies pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les désactiver. En cliquant sur "Accepter", vous acceptez l\'utilisation des cookies.  En savoir plus