« TAO TE KING » de Lao Tseu (livre pdf en téléchargement).

Dans ce guide de l’art de vivre intemporel, Lao Tseu transmet l’essence de la sagesse chinoise, l’équilibre entre les pôles de l’univers, le Yin et le Yang, le féminin et le masculin.

Le Taoïsme (enseignement de la Voie) est une philosophie et une religion chinoise, se fondant sur le principe qui est à l’origine de toute chose : le Tao. Le Taoïsme peut se définir par la recherche d’une harmonie entre l’Homme et la Nature, le monde est conçu comme le fruit de deux moitiés complémentaires : le Yin et le Yang. Le Yin est femelle, sombre, docile, associé à la nuit. Le Yang, lui, est mâle, clair, fort, lié au jour. Chacun à besoin de l’autre pour être en harmonie, en équilibre. Le terme Tao, qui signifie « voie », « chemin », est couramment employé dans son sens figuré de «voie spirituelle ou idéologique» ou «mode d’action». Le Tao Te King est le seul ouvrage à présenter le Tao pour lui-même. Te signifie «vertu» ou «vertu morale» voire «effet» ou « pouvoir».

Pour le Taoïste, l’Homme n’est pas coupable de ses erreurs : l’ignorance est à l’origine du mal-être de l’Homme. Dans le Taoïsme, il n’y a pas de concept d’enfer, de diable, ou de forces du mal, ni même de notions moralisatrices. Le sens d’équité et la volonté d’être en harmonie avec l’univers sont les principes majeurs du Taoïsme. C’est un idéal d’insouciance, de liberté individuelle, de refus des rigueurs sociales, et de communion avec la nature qui est en changement perpétuel.

Un grand principe du Taoïsme est celui du non-agir (wou wei), qui ne veux pas dire « ne rien faire », mais plutôt « agir en étant conscient que c’est la vie qui dirige chaque action ». La confiance en la nature est primordiale, à l’instar de l’eau d’une rivière qui coule et se moque des obstacles. La doctrine du non-agir professe de ne pas entreprendre d’actions contraires à la nature.

Les Taoïstes bannissent la mauvaise nourriture, ceci incluant la viande. Ils pratiquent la méditation, la gymnastique, et mettent en pratique des techniques respiratoires. La pratique sexuelle n’est pas réprimée, bien que l’excès de toute chose soit déconseillé. Si les Taoïstes se conforment à ces pratiques, c’est parce qu’ils sont en quête de l’immortalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please reload

Veuillez patienter...